1/8
1/13

GESTION INTÉGRÉE DES MILIEUX NATURELS

La gestion intégrée est un défi de taille sur un territoire aussi exigu et aux multiples usages que celui des îles de la madeleine. Des conflits d’usage peuvent se présenter pour l'utilisation de certaines ressources ou de certains espaces. Attention FragÎles travaille avec la collectivité à diminuer ces conflits afin de favoriser une cohabitation harmonieuse entre les usages et le territoire et de favoriser la pérennité de la qualité de l’environnement. ​

Pour l’équipe d’Attention FragÎles, les problématiques environnementales doivent être approchées collectivement. ​L’approche de concertation et de collaboration avec les partenaires et les utilisateurs des milieux naturels est ancrée au cœur de toutes les actions de l'organisme. Nos projets d’intervention sont basés sur des actions concertées dont l’objectif est d’identifier collectivement les problématiques environnementales locales et les solutions possibles. Cette approche privilégie la prise en charge collective et de manière intégrée par la communauté afin de faire face aux défis de la gestion des milieux naturels. 

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

Nos projets

Restauration et aménagement des sentiers VTT à la Pointe de l’Est (2015-2021, plusieurs phases)

À la suite de quatre années (2015-2019) de réflexion et de travail sur la circulation motorisée dans le secteur de la Pointe de l’Est (incluant la réserve nationale de faune de la Pointe-de-l’Est (ECCC), le refuge faunique de la Pointe-de-l’Est (MFFP), les terres publiques et les propriétés privées), le Comité de travail de la Pointe-de-l'Est, les partenaires et les utilisateurs se sont entendus sur un réseau minimal de sentiers (RMS) de VTT. Ce vaste projet vise à long terme un changement des pratiques des utilisateurs et une meilleure protection des habitats fauniques de la Pointe de l’Est et des espèces qui y vivent, incluant les espèces en péril. 

Depuis 2020, les actions se poursuivent notamment avec la mise sur pied du Comité de suivi du RMS, la signalisation du RMS qui a été effectuée, les travaux d'aménagement de sentiers et de certains secteurs qui sont en cours, ainsi que la mise en œuvre du plan de sensibilisation. 

Voici quelques étapes qui se sont déroulées au cours des années entre 2015 et 2020 dans ce dossier : 

  • création du Comité de travail de la Pointe-de-l'Est ; 

  • élaboration du plan d'action du Comité de travail de la Pointe-de-l'Est (2015-2019) et sa mise en œuvre ;

  • élaboration et mise en œuvre du plan de sensibilisation 2018-2021 visant l’information et la collaboration des utilisateurs et des communautés locales à la mise en place et à l’utilisation adéquate du RMS ;

  • signalisation du RMS avec les utilisateurs et Environnement et Changement climatique Canada ;

  • élaboration d’outils d’information et de sensibilisation pour le RMS (dépliant, panneaux, vidéo) ;

  • proposition d’un modèle de gouvernance pour la gestion et le suivi du réseau minimal de sentiers (RMS) de VTT de la Pointe de l’Est, impliquant les gestionnaires de territoires, les utilisateurs et les partenaires clés ;

  • mise en place du Comité de suivi du RMS ; 

  • travaux d'aménagement de sentiers et de secteurs problématiques ;

  • fermeture de sentiers et restauration de milieux naturels dégradés.

image.png

Gestion intégrée de la Dune du Nord - caractérisation et mobilisation (phase I - 2020-2022 Mobilisation et caractérisation) 

Ce projet consiste à réaliser différentes activités visant la mobilisation et l’engagement des principaux utilisateurs de la Dune du Nord et des intervenants concernés afin de solutionner certaines problématiques qui sévissent dans ce secteur en particulier. Ce projet est financé par la Fondation de la faune du Québec dans le cadre du Programme d'aide financière aux véhicules hors route (volet II - protection de la faune et des habitats fauniques). Il vise à faire mieux connaître et comprendre aux utilisateurs du secteur l’importance écologique de ces milieux dunaires, afin de susciter l’adoption de comportements favorisant leur protection et leur gestion adéquate. Par la concertation et une approche de gestion intégrée, le projet vise donc à les impliquer dans la prise en charge collective du secteur afin de diminuer l’impact des activités qui y sont pratiquées, d’améliorer l’aménagement et l’encadrement de la circulation motorisée et de restaurer les milieux naturels fortement dégradés. Voici quelques-unes des activités prévues dans le cadre du projet : 

  • Mobilisation et concertation avec les utilisateurs du secteur

  • Analyse des usages et des problématiques

  • Cartographie des traces et sentiers

  • Caractérisation environnementale

  • Plan d’aménagement et de restauration

Vers un meilleur encadrement de la circulation motorisée sur les plages


Ce projet consistait à poser des actions dans le but de mieux encadrer la circulation VHR sur les plages de l’archipel afin de diminuer les impacts négatifs de la circulation motorisée sur la faune, notamment le pluvier siffleur et son habitat, ainsi que de diminuer les conflits d’usages. Les trois secteurs ciblés par ce projet étaient les plages de la Dune du Nord, du Sandy Hook et de la Cormorandière, où l’on retrouve à la fois de la circulation motorisée autorisée à l’année ainsi que la présence de pluviers siffleurs.

 

Les principales activités réalisées dans le cadre de ce projet étaient : 

  • concertation et rencontres avec des utilisateurs et les intervenants clés ;

  • amélioration des communications et des collaborations avec la municipalité ;

  • observation des comportements des utilisateurs et des problématiques, afin d’obtenir un portrait réel des perturbations anthropiques qui menacent la faune et ses habitats de ces secteurs pour nous permettre d’identifier les priorités d’intervention qui causent des conflits d’usage (informations notées: usages, comportements problématiques, perturbations visibles, circulation) ;

  • amélioration de la signalisation par la conception et l’installation de panneaux balisant les sentiers et indiquant les secteurs interdits à la circulation, en collaboration avec la Communauté maritime ;

  • conception de trois grands panneaux pour les plages où la circulation est permise à l'année, afin d'indiquer les bonnes pratiques (français/madelinot).

Voir deux exemples ici- bas :

Sandy Hook_vf - Copie-SMALL.jpg
Dune du Nord_vf - Copie-SMALL.jpg

Rationalisation des sentiers de VTT de la Dune de l’Ouest et consolidation dunaire (phase I 2017-2018 et phase II 2018-2020)

La Dune de l’Ouest est l’une des dunes bordières les plus vulnérables de l’archipel et d’une grande importance pour la protection de la faune. Ce projet répondait à une demande de l’Association des chasseurs et pêcheurs sportifs des Îles-de-la-Madeleine d’évaluer la possibilité d’officialiser un sentier VTT utilitaire en arrière-dune dans ce secteur. Le projet de rationalisation des sentiers VTT de la Dune de l’Ouest et consolidation dunaire visait à améliorer l’encadrement de la circulation de VTT par l’aménagement d’un sentier utilitaire adapté aux besoins des utilisateurs qui respecte les exigences en matière de protection environnementale. La phase II (2018-2020) du projet était divisée en deux volets, soit la mise en place du sentier minimal proposé à la phase I (2017-2018) du projet et la consolidation de la dune bordière. Dans ces deux phases du projet, la concertation, la sensibilisation et la collaboration des utilisateurs ont été des aspects essentiels de cette démarche afin de résoudre les problématiques d’usages liées à la circulation VHR et de favoriser une meilleure préservation des milieux naturels de ce secteur. La participation des chasseurs, des pêcheurs, des cueilleurs, des randonneurs et des amateurs de VHR a également été essentielle. Leur implication a justifié les efforts déployés par tous les collaborateurs du projet et a permis de promouvoir l’utilisation adéquate du sentier par les utilisateurs du secteur.

La phase I a permis de réaliser les actions suivantes:
 

  • Concertation et rencontres avec des utilisateurs du secteur et des partenaires ;

  • Présentation du projet lors de l’AGA de l’Association des pêcheurs et chasseurs sportifs des Îles-de-la-Madeleine et discussions avec les utilisateurs ;

  • Travaux de fermeture de brèches et de restauration dunaire.

La phase II, a permis de poursuivre et terminer ce projet par la réalisation des actions suivantes :

  • Concertation et rencontres avec des utilisateurs du secteur et des partenaires clés, discussions et sorties terrain avec des utilisateurs et membres de l’association des chasseurs et pêcheurs sportifs des Îles-de-la-Madeleine. 

  • Proposition d’un sentier VTT minimal (incluant les aménagements et la signalisation) validé par les utilisateurs et la municipalité (sentier saisonnier et utilitaire du 15 septembre au 31 décembre).

  • En concertation et en collaboration avec les utilisateurs, mise en place de la signalisation minimale du sentier et d’aménagements légers (stabilisation du sol de sections du sentier avec des copeaux de bois).

  • En concertation et en collaboration avec les utilisateurs, fermeture de sentiers et d’accès jugés non essentiels (panneaux et structures indiquant les secteurs fermés, clôtures et tapis de branchage).

  • Travaux de restauration et de consolidation de la Dune de l’Ouest dans les secteurs fermés à la circulation motorisée (quatre sites de travaux de restauration avec des structures captant le sable, ganivelles, fascines, tapis de branchage, casiers à homard).

Ce projet a été mené en complémentarité au projet de restauration dunaire et protection des milieux humides du littoral, en collaboration avec des utilisateurs du secteur, principalement des membres de l’Association des chasseurs et pêcheurs sportifs des Îles-de-la-Madeleine ainsi qu’en collaboration avec la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine, gestionnaire des terres publiques. 

Pour en connaître davantage, consultez le rapport final du projet. 

​Banc d’essai : aménagements sentiers VTT


Fruit d’une collaboration entre Attention FragÎles et le Club VTT des Iles, un banc d’essai a été implanté dans le sentier d’accès saisonnier à la plage de la Dune du Sud. Les responsables du Club VTT des Îles étaient soucieux de réduire l’impact de l'activité sur le milieu dunaire. Le défi était de taille : le sable est dominant sur le territoire et rares sont les sentiers de VTT au Québec aménagés directement en milieu dunaire. L'organisme a donc eu le mandat d'étudier différentes techniques afin d'améliorer l’aménagement de sentiers de VTT en milieux dunaires. À la suite d’une recherche de matériaux et de méthodes possibles, des portions de sentiers ont été aménagées de façon à tester les scénarios envisagés. En tout, trois nouveaux matériaux de surface de roulement et trois techniques de stabilisation de parois ont été mis en place et sont suivis régulièrement. Les méthodes utilisées respectent les normes de sécurité ainsi que les caractéristiques écologiques du milieu dunaire. 

Pour en connaître davantage, consultez le rapport final du projet. 

Rationalisation des accès VHR et restauration en milieu dunaire (2015 - 2016)

En partenariat avec le Club VTT des Îles-de-la-Madeleine, nous avons procédé à la rationalisation des accès aux plages dans des secteurs où auparavant, aucun accès officiel à la plage n’avait été déterminé. La circulation VHR y était alors peu encadrée et balisée, occasionnant une multitude de sentiers secondaires et créant des brèches dans la dune bordière. Dans les secteurs des plages de Pointe-aux-Loups, de la Dune du Sud, de la Cormorandière et du Corfu (Dune de l’Ouest), des sentiers de VTT permettant d’accéder aux plages ont d’abord été officialisés puis validés par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. L’identification des accès sélectionnés a été effectuée par le club en partenariat avec la Municipalité des Îles et des organismes en environnement du milieu. Les accès aux sentiers excédentaires ont ensuite été fermés par des barrières lorsqu’ils se trouvaient en arrière-dune ou par des capteurs de sable lorsqu’ils traversaient la ligne de rivage. Afin de mieux informer et sensibiliser les utilisateurs, des panneaux de signalisation et de sensibilisation ont été posés à des emplacements stratégiques.

Pour en connaître davantage, consultez le rapport final du projet.