Enfants et arrière-grands-parents partent ensemble à la recherche des remèdes anciens des Îles-de-la-Madeleine!

Ateliers intergénérationnels

Cap-aux-Meules, le 14 mai 2012 – Ce printemps, des élèves de tous les cantons des Îles rencontreront leurs aînés pour découvrir comment les Madelinots se soignaient autrefois. Les ateliers rassemblent des groupes d'enfants du primaire et des aînés vivant en hébergement collectif ou participant aux activités du centre de jour.

Après une courte discussion sur la santé, les maladies et les éléments de la nature qui guérissent, une série de quatre jeux est proposée aux enfants et aux aînés, jumelés pour la durée de l'atelier. Chaque jeu les invite à utiliser un sens – l'odorat, la vue, le toucher – pour découvrir un remède d'autrefois, susceptible d'évoquer un souvenir ou une histoire que les aînés pourront leur raconter.

Les enfants apprendront entre autres les vertus de la gomme de sapin, du grand thé, de la tanaisie, de la mélasse, des oignons, de l'eau bénite et même des cennes noires... À travers les histoires des aînés, ils visiteront les temps d'en premier.

Ces ateliers intergénérationnels constituent le deuxième volet d'un plus vaste projet – Gousse d'ail et sirop de plantain : savoir médicinal de nos grands-mères – débuté en septembre dernier par Attention FragÎles. Depuis l'automne, la responsable du projet, Stéphanie Arseneau Bussières, a rencontré 102 personnes âgées sur l'ensemble de l'archipel. Leurs propos et les pensées qu'ils ont suscitées seront consignés dans un livre qui verra le jour en juin prochain, sous le titre Hareng salé et sirop de grand thé : les remèdes d'en premier des Îles-de-la-Madeleine.

Ce projet vise à mettre en valeur notre patrimoine culturel et naturel et ceux qui le portent, à l'archiver et le diffuser, mais avant tout à permettre sa transmission aux jeunes générations.

Fondé en 1988 par un mouvement citoyen, Attention FragÎles œuvre à rallier la population, les acteurs du développement et les visiteurs à l'objectif de garantir la qualité et la pérennité de l'environnement naturel madelinot, prémisse d'un milieu de vie de qualité pour tous.

Ce volet est rendu possible grâce aux contributions financières de la Conférence régionale des élus Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, du Pacte rural de la Municipalité des Îles et de la Politique culturelle de la Municipalité des Îles.

- 30 -

Information :

Stéphanie Arseneau Bussières, chargée de projet
T : 418-986-6644 | F : 418-986-6083
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.attentionfragiles.org