Attention FragÎles

Bienvenue sur le site d'Attention FragÎles, le mouvement pour la valorisation du patrimoine naturel madelinot.

Notre mission est de contribuer à la responsabilisation environnementale de la population, des acteurs du développement et des visiteurs des Îles-de-la-Madeleine en réalisant, soutenant ou encourageant des comportements respectueux de l'environnement naturel madelinot.

En savoir plus sur qui nous sommes.

Lutter ensemble contre l'érosion

Quand chaque citoyen et chaque citoyenne des îles de la Madeleine mettent leur grain de sable pour ralentir l’érosion des dunes.

Depuis toujours, les tempêtes transforment les côtes des Îles et redessinent les plages et les dunes au fil des saisons. Mais ces dernières années, la cadence de ces transformations s’est accélérée et les habitants des Îles voient la mer emporter peu à peu leur territoire.

Les scientifiques ont étudié les taux historiques d’érosion mesurés depuis 1930 aux îles de la Madeleine pour essayer d’en évaluer la progression. Ils ont élaboré trois scénarios possibles dont le plus probable prévoit que d’ici l’année 2050, le recul des côtes sera de 80 mètres en moyenne pour les côtes basses sablonneuses, et de 38 mètres pour les falaises rocheuses.

Des chiffres inquiétants qui laissent entrevoir de grands changements.

À l’automne 2009, plus de deux cents citoyens et citoyennes des Îles, employés d’entreprises, amis, familles et enfants, se sont mobilisés pour prendre soin des dunes et travailler à ralentir leur érosion. Ils ont construit 27 capteurs de sable, amas de broussailles ou clôtures de bois placés dans les brèches de façon à attraper et à accumuler le sable emporté par le vent. Ils ont transplanté plus de 18 000 plants de foin de dune pour aider le sable à se stabiliser et la nouvelle dune à prendre de l’ampleur.

Pour en savoir plus, consultez la brochure Lutter ensemble contre l'érosion, disponible ici.

Quand marcher sur les dunes devient aussi excitant et troublant que de marcher sur la lune…

Cap-aux-Meules, le 8 septembre 2009 – Samedi dernier, le premier groupe du projet J’y mets mon grain de sable, prenait contact avec l’univers caché des dunes de la plage de la Martinique et collaborait à leur consolidation.

Les dix-sept participants, rassemblés autour d’un même intérêt, soit travailler à ralentir l’érosion, se sont laissés guider à travers les dunes, comme les explorateurs d’un nouveau monde, par les trois animateurs d’Attention FragÎles. Car bien que citoyens des Îles et visiteurs côtoient les dunes à tous les jours, sur les routes ou pour le plaisir des sens, pour les bienfaits de la marche et de la baignade ou pour l’exaltation des escapades en VTT et en camion, les dunes restent peu connues et reconnues pour les rôles importants qu’elles jouent sur le territoire des Îles.

Lire la suite : Quand marcher sur les dunes devient aussi excitant et troublant que de marcher sur la lune…

Lancement du projet « J’y mets mon grain de sable! » et appel à la communauté

FragIles-festif.jpegCap-aux-Meules, le 20 juillet 2009 – Attention FragÎles lance aujourd’hui une invitation aux entreprises, aux associations et à toutes les personnes qui désirent contribuer à atténuer l’érosion du littoral aux îles de la Madeleine, en participant à une demi-journée de travail et de plaisir sur la plage.

« J’y mets mon grain de sable » est un vaste projet de renforcement des dunes qui nous permettra d’atténuer, collectivement, l’érosion dans les secteurs les plus névralgiques de l’archipel, en complémentarité avec les actions que prévoient les instances pour les années à venir.

Lire la suite : Lancement du projet « J’y mets mon grain de sable! » et appel à la communauté

Nouveau programme d’évaluation environnementale stratégique pour les hydrocarbures dans le golfe du Saint-Laurent : une grande déception

Cap-aux-Meules, le 4 août 2009. Le nouveau programme d’évaluation environnementale stratégique (EES) dédié à l’exploration et à l’exploitation des hydrocarbures dans le golfe du Saint-Laurent et dans son estuaire, annoncé par la ministre québécoise des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF), Nathalie Normandeau, peut paraître rassurant à première vue, mais semble mener inexorablement au forage des fonds marins.

Lire la suite : Nouveau programme d’évaluation environnementale stratégique pour les hydrocarbures dans le golfe...

Sous-catégories